Fin d'une semaine médiocre pour Nicolas Sarkozy.

Publié le par revenonsenfrance

Faut-il qu'il craque notre Président candidat pour sortir des énormités pareilles? Faut-il qu'il se sente menacé à ce point pour recourir à des telles basses manoeuvres? Faut-il qu'il ai si peu de dignité pour avoir recours au mensonge pour espérer grapiller quelques voix?

 

Nicolas Sarkozy vient d'achever une semaine unique dans les archives électorales pour sa médiocrité.  5 jours où aucune petitesse ne nous aura été épargnée.

 

Pour commencer il y a eu ses élucubrations pour siphonner les voix du front national, aussi discrètes que sa rolex à 55000 € à la Concorde. Tellement énormes et malvenues qu'elles ont même fait sursauter des ténors de la droite républicaine tels NKM et Dominiqe de Villepin accentuant un peu plus les divisions internes à droite.

 

Il y a eu le reniement de propositions faites la veille ou l'avant veuille notamment à sa fête du "vrai travail" devenue 24h plus tard, pardon! une "vrai fête du travail"!  Hé oui, tentative ratée de réparer une grosse boulette qui a donné à son discours de vieux relents pétainistes.

 

Il y a eu les moqueries d'un "éminent" membre UMP qui n'a rien trouvé de mieux que de comparer la compagne de François Hollande à un canidé,

 

Il y a eu le mensonge éhonté concernant les faux appels à voter François Hollande de tariq Ramadan et de 700 mosquées Françaises. Le candidat, l'intéressé et le CFCM ont tous démenti. Nicolas Sarkozy a donc menti! Une autre flingueuse sarkozienne lui a emboîté le pas en accusant Najat Vallaud Belkacem au Conseil de la communauté Marocane de l'Etranger, ce que la socialiste et le conseil concerné ont dû également démentir.

Les Maghrébins et l'Islam diabolisés? noooooooon! jamais.

 

Et maintenant, il y a le bilan qu'il veut toujours dissimuler: chômage en hausse (+ 0,6 %) et pouvoir d'achat toujours en baisse. A cela il faut ajouter un programme toujours aussi flou, mal ficelé car, sans doute, inexistant.

 

Que dire de cette semaine sinon que Nicolas Sarkozy surnage? il se démène pour tenter de faire ressembler sa diarrhée verbale à une campagne. Peine perdue, il y a longtemps que la France s'est détournée de lui.

 

 

 

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article