Gaz lacrimogènes, insultes: la semaine sarkozienne type se poursuit!

Publié le par revenonsenfrance

 

 

La semaine du futur ex-président avait pourtant commencé sur les chapeaux de roue: révélations de financements occultes de la campagne 2007, abus de biens publics, incivilités du rejeton... Sarkozy se démenait pour passer outre les multiples scandales qui ont émaillé son mandat.

 

Las! les jours passent et Sarkozy s'enfonce toujours un peu peu plus dans sa petitesse politique et personnelle.

 

- Hier matin des saliriés d'Arcelor Mital se sont invités au siège de campagne du "candidat du peuple". N'écoutant que son courage, le candidat a envoyé en guise de comité d'accueil les CRS qui les ont fait reculer à coups de gaz lacrimo.

Quel sens du dialogue! Et ça voudrait "lever les obstacles en consultant les français" ?

 

La réponse - à distance bien sûr - de Sarkozy a été de politisé l'épisode en accusant ces vilains gôchistes de la CGT.

 

- L'après-midi même, un journaliste posa la question que tout le monde se posait: la réaction du candidat sur les évènements du matin à son QG de campagne

Réponse:

 

« Qu'est-ce que ce que vous voulez que j'ai à foutre de ce que vous me dites ? » " Couillon va!"
 
 
 
 
Après le "casse-toi pauv'con" de 2008, le "couillon" de 2012. Et Sarkozy ose nous annoncer la main sur le coeur qui ça y est, il a appris!

Aucune carrure, aucune dignité, il est vraiment temps d'en changer...
Mais non, M Sarkozy est resté au niveau du caniveau. Trop de sensibilité, un égo démesuré, aucune hauteur, aucune réflexion, juste des insultes!

Commenter cet article