On recolle la France ou on l'émiette encore pendant cinq ans? Votre choix dimanche

Publié le par revenonsenfrance

Mettre la jeunesse au centre de la République, lui faire confiance, voila l'idée phare qui permettra de bâtir une France innovante et redresser un pays sur une durée qui dépasse la simple échéance électorale! voila ce que veut réussir François Hollande

 

Par ailleurs, les campagnes des deux finalistes sont à l'image de leur vision pour le pays. Une société à plusieurs vitesses et un pays pleurant sur sa grandeur passée pour Sarkozy ou un pays réunifié avec un projet d'avenir et de redressement commun pour François Hollande.

 

Qu'a été la campagne de Nicolas Sarkozy? un tas de gravas! Des coups bas, des siphonnages de voies, des violences verbales dans les discours ou physiques dans les gradins (aux journalistes), Des relents de nationalisme "old fashionned", de xénophobie, d'islamophobie, d'europhobie... bref une France fondée sur les "phobos", la peur de l'avenir, des autres, de soi... RIEN! RIEN! ne peut pousser sur un sol aussi aride.

Une campagne mathématique et politicienne d'où l'humain et l'amour de la France étaient absents.

 

François Hollande, lui, a présenté un programme sur le long terme, clair, original, qui s'appuie sur toutes les forces vives de notre société. Très justement, il estime que c'est réunis que nous sommes plus forts, et non lorsque nous sommes divisés.

Ses positions pour la jeunesse, le redressement des comptes publics et la justice sociale ont une saveur nouvelle, oubliée, qu'il nous tarde de goûter.

 

On avance d'un pas avec François Hollande ou on recule de deux avec Nicolas Sarkozy! Voici la donnée essentielle du scrutin de dimanche!

 

 

Commenter cet article