Parlons sérieusement du programme économique de François Hollande

Publié le par revenonsenfrance

La droite n'hésite pas à caricaturer le programme de François Hollande, notamment son programme économique.

N'ayant pas peur de faire dans la facilité, l'équipe UMP comme toujours joue la peur, toujours elle, sur des conséquences fantasmées des idées socialistes: la France connaitrait la même situation économique que la Grèce ou l'Espagne, les marchés viendraient se venger de la France d'avoir élu un gôchiss. Bref, la droite nous promet le pandémonium économique si François Hollande est élu.

 

Soyons sérieux. Les Français peuvent-ils imaginer une seconde qu'un candidat à la présidence puisse ainsi vouloir arriver au pouvoir juste pour plomber le pays? Les Français sont-ils manipulables au point de considérer comme vrai des allégations portées par un parti qui a lui, rééllement, mené la France à la ruine?

 

Rétablissons la vérité et voyons ce qu'est vraiment le programme économique de François Hollande. Son programme ET SON FINANCEMENT se basent sur les prévisions de croissance validées par le gouvernement actuel. Il est réaliste et ne promet pas des "lendemains qui chantent" l'effort sera bien nécessaire mais il sera partagé!

Ce prgramme  comporte plusieurs grands axes:

 

- Sortir l'économie de l'étreinte spéculative en renforçant l'économie réélle et le rôle de l'Etat comme gendarme économique notamment par la création d'une banque publique d'investissements qui permettra à l'économie réélle, et non plus à la spéculation, de financer les projets, par la séparation des activités bancaires de prêt et de spéculation pour protéger l'épargne des français.

 

- Mieux répartir les efforts fiscaux par la création d'une nouvelle tranche d'impôt pour les très fortunés et en réformant le quotient familial pour que les familles les moins aisées seront pus aidées.

 

- Stimuler le développement du tissus économique et industriel en favorisant la création de PME/I et TPE/I en rendant l'effort fiscal graduel (plus une entreprise est petite moins elle paye de cotisation, plus elle est grosse, plus elle paye) et en mobilisant l'épargne pour le fiancement de PME innovantes.

 

- Relancer l'emploi notamment avec les contrats de génération et les contrats jeunes, en renforcant les dispositifs anti délocalisation et fermeture de site par l'obligation de retrouver un repreneur.

 

 CLIQUEZ ICI POUR VOIR L'INTEGRALITE DU PROGRAMME

 

Il s'agit donc d'un programme ficelé, sérieux et en accord avec ces temps de crise et non pas l'amalgame illisible de voeux pieux, de vieilles propositions de 2007 recyclées ou d'idées à la mode de l'UMP.

 

 

 

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article