Sarkozy sèche le forum Elle à Sciences-Po : NKM s’explique sous les huées (article de Rue89)

Publié le par revenonsenfrance

Atmosphère électrique jeudi après-midi à Sciences-Po. Des étudiants étaient réunis devant le 27, rue Saint-Guillaume et dans le hall de l’école pour accueillir Nicolas Sarkozy. Il devait intervenir dans le cadre de la journée « PrésidentiELLE », après la plupart des autres candidats pour parler de femmes, de parité et de congé parental devant les lectrices de ELLE et les élèves de l’école.

Nicolas Sarkozy a annulé sa venue au dernier moment : la bonne centaine d’étudiants, rassemblés pour protester contre son bilan, n’aurait pas plu au service de sécurité du candidat.

Le journaliste Bruce Toussaint, d’Europe1, qui devait l’interviewer raconte :

« On nous a fait savoir à 16h30 qu’il allait arriver plus tôt. Mais à 16h55, on nous a finalement annoncé qu’il ne venait plus. »

Nicolas Sarkozy s’est fait remplacer par sa porte-parole, Nathalie Kosciusko-Morizet. Mais la députée de l’Essonne a eu du mal à s’exprimer sous les huées de l’audience. « Le Président a bien fait de ne pas venir », s’est-elle exclamée après avoir essayé de défendre le bilan du grand absent du jour devant une salle qui se vidait en signe de protestation.

La journaliste de ELLE et chef d’orchestre de la rencontre, Valérie Toranian, n’a pas masqué sa déception :

« Nicolas Sarkozy n’a pas affronté la traversée de la rue Saint-Guillaume, je le regrette profondément. Dans les circonstances d’aujourd’hui, après la mort de Richard Descoings, ça aurait eu de la gueule qu’il vienne. C’est aussi ça Sciences-Po. »

Marie Telling (texte) et Laura Orosemane (vidéo)

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article