Pour s'assurer les voix du FN, l'UMP tape sur les homos.

Publié le par revenonsenfrance

Que faire quand on n'a pas de programme et pas d'idées? On tape sur les homos! C'est la dernière stratégie adoptée par certains candidats UMP pour siphonner quelques voix au FN lors du deuxième tour de l'élection législative de dimanche.

 

En cause bien sûr la promesse de François Hollande d'ouvrir le mariage à tous les couples en cas de victoire à la présidentielle. Précisant son calendrier, le chef de l'Etat a confirmé que cela sera fait au printemps 2013.

 

Il n'en fallait pas plus pour que tout ce que la France compte de politicards réactionnaires, intégristes et homophobes se réveillent et instrumentalisent le projet à des fins politiciennes.

 

Voici des mois que la droite s'en donne à coeur joie. Souvenez-vous: pour le candidat Sarkozy, le mariage gay aurait "troublé" les repères de la société, pour François Fillon, qu'un couple homo puisse adopter un enfant n'était pas gage de sécurité pour ce dernier.

Depuis cette ligne d'intolérance à fait des émules parmis les candidats UMP à la députation. Nous pouvons citer Nadine Morano, ancienne ministre et pourtant pour le mariage gay, qui s'est affichée dans le journal "Minute", de même qu'Hervé Novelli, Thierry Mariani et Gérard Longuet.  "Minute" est la newsletter du FN, parti franchement hostile aux avancées des droits des homos.

 

Le summum a été atteint avec la déclaration de Phillipe Boënnec (Loire Atlantique) pour qui l'ouverture du mariage aux couples homo serait le signal d"une "société décadente". Le candidat est arrivé en seconde place derrière sa rivale socialiste...

 

En bref, une stratégie de looseurs pour un parti décidemment en panne!

 

 

Commenter cet article